SUD PTT Isère et SavoieIsère et Savoie
adhérent de l'union syndicale
SolidairesIsère
 
Actualités postales

retour page précédente retour page poste

Les tracts et communiqués

Dans la presse

Les soutiens (Les Verts, LCR)


Les tracts et communiqués

pdf Coliposte licencie mais La Poste réembauche !
tract local 17 avril 2007

pdf Coliposte licencie mais La Poste réembauche !
tract local 5 avril 2007

pdf Coliposte licencie mais La Poste réembauche !?
tract local unitaire 3 avril 2007

pdf Coliposte licencie ... et La Poste réembauche !?
communiqué de presse local 3 avril 2007

pdf Coliposte licencie mais La Poste réembauche !?
tract fédé 3 avril 2007

pdf Coliposte licencie au mépris du droit
tract local 2 avril 2007

pdf La direction de Coliposte viole ses propres règles
communiqué de presse local 2 avril 2007

pdf Coliposte Grenoble en lutte contre le licenciement abusif d'Anthony
tract local 31 mars 2007

pdf Licenciement illégal à Coliposte
communiqué de presse local 26 mars 2007

pdf 7ème jour de grève à Coliposte
tract local 26 mars 2007

pdf 2ème jour de grève à Coliposte
tract local 22 mars 2007


pdf Communique de presse 21 mars 2007
communiqué

pdf Je soutiens Anthony Gallo !
lettre de soutien


Dans la presse vers le haut

La Poste : luttes à répétition
Rouge n°2200 du 4 avril 2007


Coliposte : licencier plutôt que reclasser
l'Humanité du 26 mars 2007

Les soutiens
vers le haut

pdf Communiqué des Verts Grenoble
Communiqué de soutien Verts- 29 mars 2007

pdf Communiqué d'Olivier Besancenot
Communiqué de soutien LCR - 2 avril 2007



image actualisée


Tract du 17 avril 2007

De plus en plus fort, Coliposte licencie... et La Poste réembauche.


La direction de Coliposte a voulu faire un exemple en virant Anthony parce qu’il avait écopé d’une suspension de permis de conduire de 6 mois. Cette suspension est due à des infractions faites hors de ses heures de travail (dans le cadre privé). Grâce à la mobilisation du personnel la direction de Coliposte a reculé. Elle confirme le licenciement d’Anthony, MAIS La poste le réembauche en CDD pendant la période de sa suspension de permis. Pris au piège de sa propre bêtise, Coliposte est obligée pour se sortir de l’impasse, de de- mander à La Poste le licenciement et le réengagement en même temps !!!

La direction de Coliposte avait décidé d'aller jusqu'au bout. Pour cela elle s’est permise non seulement de bafouer le droit du travail, mais aussi de ne pas respecter sa propre réglementation, afin de prononcer le licenciement d'Anthony.

Ce coup de force est destiné à intimider l’ensemble des agents de La Poste, en particulier les agents non fonctionnaires qui représenteront bientôt la moitié des effectifs. En effet avec de telles pratiques, tous les CDI peuvent être mis à la porte sans que ni le droit du travail ni la procédure ne soient respectés!
Mais la réaction des postiers a été à la hauteur de l’attaque.
90% des facteurs colis se sont engagés dans une grève active.
Ils ont massivement diffusé des tracts et fait signer aux postiers et aux usagers une pétition de soutien.
Ils ont contacté l’inspection du travail pour que cesse le recours aux intérimaires.
Ils ont pris contact avec les députés de l’agglomération grenobloise et le maire pour qu’ils exigent la suspension de la procédure de licenciement et l’ouverture de négociations.
Ils ont interpellé les candidats à l’élection présidentielle pour qu’ils soutiennent leur lutte.
Il a fallu 15 jours d’actions pour faire reculer une première fois une direction qui se croyait inflexible.

C’est bien la preuve que la lutte collective est le plus sûr moyen pour faire respecter ses droits.

Lors des négociations du mercredi 4 avril à la direction de Coliposte à Villeurbanne, les dirigeants ont reçu les délégués du personnel avec un huissier et des vigiles, et comme à leurs habitudes, ont refusé tout dialogue.
Mr Uribe, le responsable des colis de la zone sud est, n’a accordé qu'une 1/2 heure de son auguste présence, il a quitté précipitamment la salle prétextant une autre réunion
Une fois de plus Il a démontré un total mépris envers le personnel.
Nous avons été informé par les médias que la poste réembauchait Anthony en CDD !

Pour montrer leur détermination les agents de Coliposte Grenoble ont fait une nouvelle fois grève le jeudi 5 avril 2007.

SUD a entamé des recours aux prud'hommes et au tribunal administratif. Nous avons toutes les chances de faire casser la procédure de licenciement, d’obtenir la réintégration de l’agent.
En effet, l’ouverture sur une position en CDD durant six mois au service courrier, nous prouve bien la possibilité de reclassement sur un poste ne nécessitant pas son permis B.

Quoiqu’il en soit, la mobilisation reste à l’ordre du jour.

SUD et le personnel ne veulent pas que l’entreprise congédie Anthony dans 6 mois à la fin de son CDD.
Anthony doit avoir un CDI !

Les agents, fort de l’expérience de leur solidarité, sont plus unis que jamais.



Vous pouvez encore alimenter notre caisse de grève

LES FACTEURS DE COLIPOSTE ONT BESOIN DE VOTRE SOUTIEN. VOUS POUVEZ ENVOYER VOS DONS A L’ORDRE DE

«SUD PTT CCP 1 909 68G GRE»

SUD PTT Isère Savoie 12 bis rue des trembles 38100 Grenoble